Colonie de fourmis Messor barbarus (Idéale pour les débutants)

4.9 619

0,00 €

La colonie se compose d'une reine et un nombre d'ouvrières entre 5 et 15, en plus de la couvée d'oeufs, larves et cocons.

L'envoi comprend SEULEMENT 1 colonie ou reine et SEULEMENT une espèce par commande ou fourmilière, choisis donc bien le produit. Nous ne facturrons pas les fourmis, ELLES SONT GRATUITES, seul les frais de port sont facturés.


Il est important d'avoir les connaissances nécessaires avant d'obtenir les fourmis, c'est pour cela que nous recommandons spécialement le livre Élever des Fourmis de Raul Martinez. (clique ici)

Et le livre spécialisé sur l'élevage et le soin de Messor (4,99€)(clique ici)

Attention : L'envoi comprend SEULEMENT 1 colonie ou reine et SEULEMENT une espèce par commande ou fourmilière, choisis donc bien le produit. Nous ne facturrons pas les fourmis, ELLES SONT GRATUITES, seul les frais de port sont facturés.

Les fourmis sont livrées dans un tube à essai, avec de la nourriture et de l'eau pour deux semaine, elles sont nées dans ce tubes et sont en parfaite santé.

Difficulté de l'élevage : facile.

Manuel accessible dans l'onglet téléchargement ou en ciquant ICI

La colonie se compose d'une reine et un nombre d'ouvrières entre 5 et 15.

Instructions pour l'élevage de Messor barbarus (fourmis granivore) :

Les colonies de cette espèce sont une des plus faciles à entretenir du fait de leur alimentation granivore. Elles emmagasinent des graines et béneficie donc d'une réserve de nourriture pendant des mois. (Attention car les graines peuvent germer. Pour éviter ce phénomène on peut les découper. Surtout quand la colonie est jeune et ne dispose pas de beaucoup d'ouvrière).

Une fois la colonie de fourmis livrée la première chose à faire et de l'alimenter (eau sucrée et dérivés) si c'est possible, si on voit qu'il y en à trop, c'est mieux de les introduire directement dans la fourmilière, pour les alimenter dans le tube nous utiliserons une serimgue et nous introduirons l'aiguille de la seringue à travers le bouchon de coton et nous mettrons une microgoutte, la goutte me doit pas être trop importante car les fourmis peuvent se noyer, une fois abreuvées il faut enlever le restant d'esu. On peut pour ça utiliser un coton-tige (attention en retirant le bouchon car elles peuvent s'enfuir).

On peut garder les fourmis dans le tubes à essai dans lequel elles ont été livré s'il reste de l'eau à l'intérieur. Si elles restent dans le tubes il faut les alimenter au moins deux fois par semaine. Pour introduire les fourmis dans la fourmilière il y a deux méthodes. Soit en renversant le contenu du tube dans la fourmilière. Soit en déposant le tube dans la fourmilière ou caisse de nourriture en attendant que les fourmis sortent d'elles-mêmes. Cette dernière méthodes requier beaucoup de patience, des jours ou des semaines.

Détails:

Pour leur alimentation on préferera une diette de graine comme l'alpiste, le millet, l'avoine etc... Elles aiment aussi le vermicelle fin, le pain (qui peut pourrir) quelques insectes morts (Mouches, grillon, poissons d'argent, ténebrion etc...) Pour qu'elles obtiennent des protéines en abondance. Il est TRÈS IMPORTANT qu'il y est une SOURCE d'eau en permanance (surtout l'été), soit à travers les abreuvoirs, eau gelifiée, ou en buvant directement du système humidificateur (terre), des aliments liquides qu'elles mangent etc...

Tailles :

  • Reine:   14-16,5 mm
  • Ouvrières: 3-13 mm

 Nous vous montrons une vidéo de la naissance d'une ouvrière de Messor barbarus dans une de nos fourmilières d'acrylique 20x20 :

Vous aimerez aussi